Publié par Photos-Littera

Pascale Albrand : Capture des silences

Amatrice et autodidacte , il y a quelques années, j'ai découvert la photographie,elle est devenue une véritable passion, m'a ouvert des horizons insoupçonnés  et surtout permis d'avoir un regard différent sur la vie.

N'étant pas très amie avec les mots ,la photo est comme une plume que je trempe aussi bien dans le noir et blanc que la couleur .

Pascal Albrand

Site officiel

Profil facebook

Les qualités esthétiques de sa photographie sont éclatantes mais la réduire à une belle image évoquant un peu les peintures d'Edward Hopper serait injustement réducteur. Cette femme en noir qui semble nostalgique d'une liberté perdue ou avide d'une liberté désirée et qui regarde cet ailleurs dont l'interdiction est matérialisée par cette pancarte, c'est très fort. - See more at: http://www.photographespourlavie.com/blog/514-7-questions-pour-un-donateur-robert-loi#sthash.sEejol3U.dpuf
Les qualités esthétiques de sa photographie sont éclatantes mais la réduire à une belle image évoquant un peu les peintures d'Edward Hopper serait injustement réducteur. Cette femme en noir qui semble nostalgique d'une liberté perdue ou avide d'une liberté désirée et qui regarde cet ailleurs dont l'interdiction est matérialisée par cette pancarte, c'est très fort. - See more at: http://www.photographespourlavie.com/blog/514-7-questions-pour-un-donateur-robert-loi#sthash.sEejol3U.dpuf
Les qualités esthétiques de sa photographie sont éclatantes mais la réduire à une belle image évoquant un peu les peintures d'Edward Hopper serait injustement réducteur. Cette femme en noir qui semble nostalgique d'une liberté perdue ou avide d'une liberté désirée et qui regarde cet ailleurs dont l'interdiction est matérialisée par cette pancarte, c'est très fort. - See more at: http://www.photographespourlavie.com/blog/514-7-questions-pour-un-donateur-robert-loi#sthash.sEejol3U.dpuf
Pascale Albrand : Capture des silences
Pascale Albrand : Capture des silences
Pascale Albrand : Capture des silences
Pascale Albrand : Capture des silences

Commenter cet article