Publié par Arts et Cultures

2ème prix 2014 - Elodie Delfa

Avec 59 points attribués par le jury, Elodie Delfa remporte le 2ème prix 2014 : Un tirage photographique signé Robert Loï, sur support rigide aluminium au format 40cm x 60cm


Le perdant magnifique
 

Il avale des yeux la foule dominicale,
Qui se presse à pas lents dans la rue hivernale.
Un tabouret usé et le poids de son ombre,
Porte le vieux poète sur son bout de trottoir.
Ses mains qui dansent, agiles, sur l'accordéon sombre,
Charmant son instrument, rallument son espoir.

Comme Montmartre est belle un matin de Dimanche !
Les frimas hivernaux ne gèlent pas ses doigts.
Le son que ses mains pleuvent dans le froid qui les penche,
Tangue son cœur qui bat au rythme de sa voix.

Il joue un air d'avant, de la valse musette,
Celui qui envolait les robes des promises.
Une larme perlée bientôt se cristalise
Et son regard se noie de ses pensées muettes.

Mireille du bistrot, vieille amie de toujours,
En entendant les notes est venue faire un tour.
Oubliant les frissons qui figent ses pensées
Elle retourne un instant au creux des nuits passées,
Où la musique alors lui capturait le corps,
De son rythme fougueux, en défiant la mort.

Mais la course du temps à présent l'a vaincu.
Et le vieux musicien dévore encor' la rue.
Il espère fébrile, de son air un peu fou,
Les hanches de sa belle, oh! Souvenir si flou.
Tout son être résonne de cet amour qu'il chante,
Dans la rue de Paris que désormais il hânte.

Son âme sœur, sa douce, son adorée, son tout
Brûle à jamais ses doigts esseulés et jaloux,
Et la larme perlée se réchauffe et se brise
Quand finit "l'air d'avant" qui retient sa promise.

 

Elodie Delfa

Commenter cet article