Publié par Photos-Littera

Martine Canzonieri

« Je veux montrer le beau, le vrai, l’infiniment grand et donner une vision positive du monde à travers un voyage intérieur.

Je raconte ici l’histoire d’une plage déserte parcourue inlassablement comme les images d’un rêve que nous avons tous fait. »

 

Vivre toute une année sur une plage déserte semble irréel. J’ai voulu raconter cette expérience exceptionnelle, l’infiniment petit et l’infiniment grand dans un duo, l’Homme et l’espace, jusqu’à l’instant magique où ils ne font qu’un. C’est alors que le photographe s’efface du lieu qu’il tente d’appréhender. Le travail commence là. Ainsi, ce qui est retranscrit ici comme une solitude absolue est bien une aventure humaine qui résonne dans le coeur de tous, un retour vers l’essentiel à travers la nature, une vision du monde et de la beauté de ce qui nous entoure. Afin d’y parvenir, il est inutile de beaucoup voyager. Un seul point de vue suffit pour découvrir les différents visages du merveilleux. Nous sommes à la pointe septentrionale de l’Afrique, tout au nord de la Tunisie, Méditerranée aux multiples lumières, je te rends hommage.

Ce travail n’est pas une série photographique sur la mer mais une histoire vécue et partagée avec un espace hors du commun, jusqu’au moment où celui-ci révèle ses secrets... Lorsque le regard change. Ce ne sont plus les yeux qui voient mais seul le coeur, vide de toute pensée et sans aucune attente, imprégné de chaque détail comme dans un tableau vivant. Il me semblait vivre sur un bateau immense, sans marin ni capitaine et me laissais emporter, au fil du temps, au-delà de l’horizon,jusqu’au plus profond de moi-même. De cette incroyable harmonie naît la découverte. Je contemplais ainsi, émerveillée et reconnaissante, toute la diversité d’un même lieu qui me paraissait identique auparavant.


 

De saison en saison, tout a commencé à prendre forme, une trace enlisée oubliée par le vent, un éclat sur l’eau inattendu, telle une sorte de lever topographique poétique, intime, des chapitres s’organisaient, presque à mon insu. Un livre était né. Comme un hommage incontournable à ce cadeau de la vie et à cet endroit sauvage et indomptable qui a bien voulu, en revanche, m’adopter. Je livre ici ma vision singulière d’une plage blanche où tout était déjà écrit.

Jusqu’au 24 janvier pour commander le livre en cliquant sur le lien suivant : http://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/desert-de-mer

Martine Canzonieri



« La photographie est avant tout une émotion qui surprend, interpelle. Il ne peut y avoir de déjà vu. J’aime lorsque d’autres images, aux côtés d’une première, racontent une histoire. Intense, obsessionnelle, connue de tous, une histoire qui vient du plus profond de nous-même. »

 

J’ai travaillé dans l’iconographie et le graphisme jusqu’en 1999 où j’entre à la Direction de la communication de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur comme graphiste et responsable de production. En 2008, je prends la responsabilité du Pôle images du Conseil régional. Parmi mes

nombreuses activités, je gère le travail de huit photographes professionnels et prends part à toutes les expositions présentées par la Région, de Reza, Salgado, au Printemps arabe. En 2012, j’arrête mon activité professionnelle pour me consacrer exclusivement à mon travail personnel. Je pars vivre plus d’une année sur une plage déserte et réalise la première partie d’un long projet photographique. Je présente, pour les premières fois, en 2014, le «Désert de mer», dans différentes expositions entre Aix-en-Provence et Marseille.

martine.canzonieri@gmail.com

Facebook : Martine Canzonieri - Artiste

www.desert-mer.com

 

Commenter cet article